TÉLÉCHARGER GNOME 3.8 GRATUIT

Un tableau de bord contient la liste des fenêtres et une une zone de notification simple. Nombre de ces améliorations ont été réalisées dans le cadre de l’initiative Every Detail Matters chaque détail compte , qui a corrigé presque 60 bogues pendant le cycle de développement 3. Du coup, c’est difficile de demander aux gars qui développent pour Linux de freiner leur avancée pour attendre que la version Windows soit au niveau…. Le mode classique est donc plutôt un mode hybride. Cette nouvelle version contient de nombreuses nouvelles fonctionnalités ainsi qu’une foule de petites améliorations. Peux-tu lister exactement les corrections à faire? Et il revient sans recliquer dessus, cool!

Nom: gnome 3.8
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 6.11 MBytes

Donc les coquilles « du plus mauvais effet » sont juste du au fait que personne dans les gens qui ont relus la dépêche n’a vu le souci avant de publier. Perso ça ne me gênerait pas trop. Et ce n’est pas tout. C’est une mauvaise idée l’association de JAR. Tu ne dit même pas pourquoi tu penses que Oracle ne va pas corriger le souci. J’ai les nouvelles icônes, ça pique les yeux… question d’habitude? En fait, si la durée de vie d’une RHEL 6 est de 10 ans, tu peux me dire pourquoi les gens vont se sentir obligés de mettre à jour si ça plait pas, alors qu’ils ont déjà un truc qui marche et supporter et qui convient?

Photos, Musique, Notes, Calendrier, Contacts. Pour les applications favorites, on a déjà le dock. La personnalisation se fera au travers du gestionnaire de logiciels, la fusion entre Alacarte et Logiciels.

Certes, la distinction entre AccessoiresUtilitaires et Système était hasardeuse. Le mode restreint avait été conçu comme une solution pour les petites configurations sans accélération matérielle. Désormais, ces extensions sont prises en charge en amont et livrées par défaut. À première vue, on remarque le thème gris qui tranche avec le thème noir de la version normale. Le bouton Activités est remplacé par les menus Applications et Raccourcis. Un tableau de bord contient la liste des fenêtres et une une zone de notification simple.

Le mode classique est donc plutôt un mode hybride. Ce nouveau mode est un bon compromis.

Ubuntu GNOME

Consortpar la distribution 3. Trois nouveaux panneaux de configuration apparaissent, et beaucoup de nouvelles options complètent les panneaux existants. Le nouveau panneau Recherche permet de sélectionner les fournisseurs de recherche. Ce panneau tombe à pic, car le nombre de fournisseurs ne cesse de croître. Les fournisseurs de recherche sont tous paramétrables: À ce sujet, Nautilus fournit la recherche récursive devenant utilisable dans la recherche du Shell.

On peut choisir les dossiers de recherche dans les paramètres du fournisseur. Le nouveau panneau Notifications permet de filtrer les notifications par application et de configurer le comportement des notifications par application: Une fois le compte ownCloud configuré dans les comptes en ligne, on peut utiliser ses services directement dans Evolution.

gnome 3.8

Evolution sait en tirer partie pour se configurer automatiquement. Il aura fallut deux ans. Cela marque principalement le retour de Flash, mais en général une stabilité accrue et le mode incognito. Les fenêtres en mode incognito ont le gnoe sombre, comme les applications multimédia. Trois ans après le dernier cassage, les extensions sont une nouvelle fois désactivées car incompatibles.

Un bouton Rouvrir le dernier onglet fermé apparaît.

gnome 3.8

Epiphany est un projet très actif, avec une vingtaine de développeurs et trois mécènes. La quantité de gome a tnome divisée par trois. Peu de nouvelles fonctionnalités: Pour Nautiluscette version est calme. Néanmoins, le partage du panneau latéral entre Nautilus et le sélecteur de fichiers est reporté, bien que le code existe déjà. Le client de messagerie Empathy propose le défilement infini de la fenêtre de discussion. Le menu global est utilisé. Le menu Éditionqui portait très mal son nom, est abandonné en faveur du menu contextuel de processus.

  TÉLÉCHARGER MUSIQUE LOCHARD REMY GRATUIT

La barre de menu est simplement allégée. Sur un petit écran, la barre de titre disparaît. Nouveauté, une application Horloges fait son entrée, avec pas mal de fonctionnalités: La prise en charge du simple clic est étendue aux TreeView et IconView. Les animations et le redimensionnement sont synchronisés ggnome Mutter.

gnome 3.8

ghome Des fenêtres surgissantes orientées interface tactile remplacent les menus contextuels des champs pour les périphériques tactiles. Les performances de JavaScript ont aussi été largement optimisées. Désolé à tous, cette dépêche a été un peu bâclé car j’avais moins de temps à y consacrer. À noter aussi fnome changement de couleurs des icônes de dossiers! N’hésitez pas à lire les notes de versions, elles sont complémentaires! J’ai jamais réussit à dépasser le stade du live CD. J’ai eut des échecs ggnome tout les niveaux: Avec les délais non tenus pour F18, me suis dit que j’allais sauter cette version en général je ne passe jamais par toutes les versions, un peu par flemme, une màj par an ça me suffit.

Sauf qu’apparement le décalage est maintenu pour le planning de la F19 et il me faudra attendre juillet avant d’avoir Gnome 3. Dommage car ya quelques mois j’avais mis plus profondément le nez dans le developpement des extensions, afin d’apporter quelques améliorations.

Comme je suis en 3. J’avais bien tenté l’install d’un Gnome 3. Le retard est difficilement rattrapable en une version, je gnoje que le mois et demi va être repris d’ici F20, le tout est de le prévoir avant.

A propos de lienpour ceux qui veulent tester gnome 3. Il se trouve a cette adresse 1. Près d’un 38. des contributions de cette dépêche sont de lui!

GNOME publié – Mini tour d’horizon du bel animal – La vache libre

Juste un petit mot, n’hésitez pas à contribuer directement à la traduction des release notes. J’ai les nouvelles icônes, ça pique les yeux… question d’habitude? Ça me parait quand même très contrasté. Le panneaux Vie privée et partage a finalement été partagé en deux panneaux de configuration. L’un est dans les paramètres personnels, l’autre dans les paramètres systèmes. On peut garder son style préféré en activant les extensions manuellement. Du coup c’est dur de tester.

Peut-être créent-ils leur propre distro LFS pour ne déplaire à personne: J’ai écrit un petit article pour installer facilement 3. Avec ça j’en suis très bnome, c’est largement prêt à l’usage à mon avis. La seule et unique raison de l’existence du mode classique c’est le pognon de gros utilisateurs payant de RHEL qui ont pris peur en voyant cette bouse de gnome-shell arriver dans leur distribution et qui ont été trouver leur commercial en fronçant les soucis.

Contrairement à « la communauté » a qui on a essayé de faire bouffer du gnome-shell de force, eux ont des arguments financiers que les employés de RedHat n’ont pas pu ignorés. Il ne faut pas se leurrer, John « je suis designer j’ai raison votre avis ne m’intéresse pas » McCann n’est pas à l’écoute des critiques et ne le sera jamais. C’est le mec gnoem disait que les extensions sous Gnome-shell n’avaient pas lieu d’être parce qu’il ne fallait pas modifier l’expérience utilisateur du bureau?

Nan, ça c’était Allan Day. Qui a depuis ça remonte à un bon moment indiqué qu’il avait eu tort et que les extensions étaient une bonne chose. Non, c’est celui qui a supprimé plusieurs fonctionnalités de Nautilus parce que « ça sert à rien ».

  TÉLÉCHARGER COCO ARGENTÉE CARBURE MP3

Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. L’intéret c’est surtout de supprimer du code que personne ne maintient ou comprend pour le réécrire en mieux.

Tu peux faire ça sans intégrer la suppression de la fonctionnalité dans une release stable du logiciel, ça évite de foutre les utilisateurs en rogne. Pour Nautilus, il s’agissait d’une grosse refonte qui a nécessité de supprimer du code, et il n’y avait pas assez de développeurs pour à la fois fiabiliser ce qui a été fait et réimplémenter les fonctions supprimées. Reste qu’il n’est pas toujours possible de savoir si justement ça va vnome les utilisateurs en rogne: Enfin on revient vers le mode Gnome 2.

Encore un petit effort et on arrivera à Gnome 2. Et alors le nirvana:. Vivement Gnome 4 qui ressemblera rêve comme deux gouttes d’eau à Gnome 2. Et là je basculerai. Euh, sans les tares de G2, j’espère, comme par exemple un Nautilus anémique oui, bon, sous G3 c’est pire, parait-il.

Alors pourquoi ne passai-je pas au super KDE? Tu n’es pas obligé d’utiliser des Plasmoids. Tu configures ton bureau en « vue de bureau », tu .38 retrouves avec un bureau avec des icones, 38. ce qu’il y a de plus classique.

C’est comme si tu disais que tu n’aimes pas Firefox car gnom est possible d’y installer des extensions. Comme dit maintes fois, il suffit de trois clics pour basculer à un mode bureau classique il y en a même d’autres.

En fait dès qu’il y a un truc qui ne te plaît pas dans KDE, tu peux le hnome. C’est vrai qu’on a un peu perdu l’habitude du concept de la personnalisation, elle qui était pourtant un des arguments majeurs en faveur de linux il y a bien longtemps. Non, perdu ce n’était pas le mode classique qui était présent avant mais le mode fallback qui n’a rien à voir à part peut être l’aspect….

Les gros utilisateurs de RHEL sur le desktop, donc tu es dans le camp de ceux qui pensent qu’il y a un marché du desktop sous linux, mais que Ubuntu ou Mandriva n’ont pas réussi à le faire fructifier alors que RH oui, et gnom n’arrive à mettre ça pour le grand public? En fait, si la durée de vie d’une RHEL 6 est de 10 ans, tu peux me dire pourquoi les gens vont se sentir obligés de mettre à jour si ça plait pas, alors qu’ils ont déjà un truc qui marche et supporter et gnmoe convient?

Ni pourquoi selon toi, gnome 3.

En fait, pourquoi ça ne serait pas le contraire, à savoir que justement, des gros utilisateurs payants de RHEL qui auraient demandé à avoir gnome-shell, car après tout, je vois pourquoi l’argument s’appliquerait pas aussi dans l’autre sens, et en fait, serait sans doute plus crédible que ton idée.

C’est le cas, sinon Red Hat ne s’emmerderait pas à sortir des paquets pour Gnome. Que ce soit un marché de niche et pas un marché grand public ne change pas grand chose au problème.

Les gens devront migrer un jour ou l’autre, c’est donc normal qu’ils s’inquiète suffisamment tôt. Surtout que rien ne dit qu’ils n’utilisent pas des logiciels proprio qui les forceront à migrer pour des raisons de dépendances ou autre.